Régis LABRUNE

L’hypnose

Ericksonienne

L’hypnose est un processus entièrement Naturel :

Chaque jour, toutes les 90 minutes environ, une personne se met naturellement en état hypnotique. C’est par exemple le cas lorsqu’une personne est absorbée par un bon film, ou qu’un conducteur est dans ses pensées et arrive chez lui sans se souvenir de son trajet. Ces situations se réalisent exactement sous état d’hypnose. C’est donc un état naturel qui se déclenche chez tout le monde.

L’hypnose Ericksonienne utilise différents moyens et outils pour mener la personne dans un état modifié de conscience. Cet état d’hypnose se trouve entre la veille et le sommeil. Le praticien en hypnose utilise une méthode pédagogique pour apprendre au consultant, à utiliser ses propres Ressources pour aller vers un mieux « être ».

Lorsque la personne se trouve dans cet état modifié de conscience qui est aussi appelé « état de rêverie », son cerveau libère des endorphines, qui sont considérées comme les hormones du bien-être. L’hypnose, permet de mieux communiquer avec notre inconscient, qui est à la base de notre mémoire. C’est un voyage vers Soi, toujours magnifique et ressourçant.

C’est le consultant hypnotisé qui dispose des éléments nécessaires pour répondre activement aux difficultés qu’il rencontre, dans le but d’obtenir un changement intérieur positif. Le praticien en hypnose est seulement là pour guider la personne à atteindre cet état modifié de conscience naturel. Le consultant puise en lui-même les Ressources pour trouver les solutions à ses problèmes. Il reste libre de sortir de son état d’hypnose à tout moment.

Histoire et Hypnose :

Historiquement, l’hypnose commença avec la naissance de l’homme. 4000 ans avant Jésus-Christ, les Sumériens la pratiquaient déjà.
Cette civilisation, la plus ancienne connue sur la Terre, l’appliquait selon certaines méthodes toujours utilisées à l’heure actuelle. Des preuves sont bien conservées dans des caractères cunéiformes des pays de l’Euphrate et du Tigre.

En Inde, l’hypnose figure dans le livre de la loi de Manou : ancienne science sanscrite des indiens. L’auto-hypnose est déjà utilisée dans certaines techniques de yoga élaborées à cette époque.

L’Egypte ancienne se servait de l’hypnose comme moyen thérapeutique. Ses méthodes d’application sont exposées sur le Papyrus Ebers, vieux de 3000 ans.

Dans la Rome antique des médecins et des philosophes utilisaient l’hypnose à des fins de suggestions thérapeutiques.

Au fil des siècles et du temps, l’hypnose a été utilisée dans tous les pays par différents acteurs scientifiques : Athanase Kirchar (1606-1680), prêtre jésuite Romain ; Maximilien Hell (1720-1792), prêtre jésuite, astronome et mathématicien ; Franz Anton Mesmer (1734-1815), médecin Allemand, c’est le père de l’hypnose moderne ; l’abbé José Custodio de Faria (1756-1815), prêtre catholique portugais, révolutionnaire et scientifique ;  James Braid (1796-1880), ophtalmologiste anglais ; Hymolyte Bernheim (1843-1917), Professeur à l’université de Nancy qui imposa l’hypnothérapie en clinique de Nancy ; Sigmund Freud (1856-1939), neurologue autrichien, fondateur de la psychanalyse a été élève à l’école de Nancy et a fait des recherches sur l’hypnose afin de prouver son efficacité ; Emile Coué (1857-1926), pharmacien et psychotechnicien a repris avec Charles Baudouin (1893-1963), psychanalyste, les travaux de Sigmund Freud ; Jean-Martin Charcot (1825-1893), médecin-chef à la Salpétrière à Paris professeur d’anatomie, neurologue, a utilisé l’hypnose et a fondé l’école de Paris en opposition à celle de Nancy ; Ivan Petrovitch Pavlov (1849-1936), médecin et physiologiste Russe a découvert un autre aspect de l’hypnose ; Johannes Heinrich Schultz (1884-1970), psychiatre allemand a inventé la méthode de « Training Autogène » sur la base de l’hypnose ; Leslie M LeCron (1892-1972), psychologue américain, expert en hypnose, a enseigné à des milliers de médecins et de psychologues les techniques de l’hypnothérapie ; Milton Erickson (1901-1980), psychiatre et psychologue américain, a joué un rôle important dans le renouvellement de l’hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l’hypnose thérapeutique…

Hypnose et Neurosciences :

  • Dans une même journée, nous passons en permanence d’un état de conscience à un autre
  • Notre conscient peut traiter 2000 bit/seconde, notre inconscient 400 milliards de bit/secondes
  • Il faut absolument comprendre que le « Nous » qui crée notre réalité est fait de 10 % de Conscient et 90% d’Inconscient. C’est notre inconscient qui crée 90% de notre réalité (Docteur B Lipton). On comprend pourquoi il est important de travailler sur Soi.
  •  En Neurosciences, il existes diverses ondes cérébrales distinctes (voir schéma ci-dessous), l’hypnose fonctionne sur le modèle THETA.
  • Les ondes DELTA : nous sommes dans un sommeil profond.

  • Les ondes THETA : c’est la fréquence propice à l’hypnose, c’est un état de rêve éveillé.

  • Les ondes ALPHA : c’est un état de relaxation (Sophrologie). Le mental est déjà en veille, l’espace créatif et méditatif s’ouvre.

  • Les ondes BETA : c’est notre état d’éveil normal. Le mental est bien présent.

Le travail de l’hypnose va donc consister à induire un état de conscience modifié (EMC), appelée transe hypnotique, afin de s’adresser directement à l’inconscient, tout en « occupant » le conscient (notre égo) qui lui, va probablement chercher à analyser, fouiller dans sa mémoire….

Quelle est la différence entre l’Hypnose et la Sophrologie :

La Sophrologie agit sur la conscience. Par le biais de différents exercices de respiration contrôlée, de relâchement musculaire, de visualisation. Le sujet accède à une détente, est à l’écoute de ses ressentis, ce qui lui permet de prendre conscience de son potentiel. La Sophrologie s’intéresse aux solutions pour soulager les maux et ne remonte pas à l’origine du problème. Elle ne traite pas la cause. L’individu est acteur, autonome et doit s’entraîner régulièrement pour soulager ses maux. Le niveau de relaxation (ondes Alpha) est plus léger qu’avec l’Hypnose.

L’Hypnose, explore les processus inconscients et travaille plus en profondeur. Le niveau de relaxation dans lequel le sujet est placé est un niveau de relaxation plus profond (ondes Thêta), appelé transe hypnotique permettant de libérer les blocages.

L’Hypnose s’intéresse au traitement de la problématique et va donc remonter à l’origine des maux via l’inconscient, afin de résoudre cette problématique. La personne est libérée définitivement.

La Sophrologie et l’Hypnose sont donc des outils complémentaires, qui permettent de répondre aux besoins de la personne en prenant en compte sa personnalité singulière et en le laissant aussi acteur de son évolution.

L’hypnose en Thérapie :

SÉANCE D’UNE HEURE              TARIF :   50 euros

La consultation se déroule en 2 temps :

L’entretien pendant lequel le Praticien recueille les raisons de votre venue, ce qui vous tracasse et/ou vous fais souffrir. Nous définissons un Objectif, que vous désignerez pour atteindre votre équilibre et votre bien-être.

La pratique, au cours de laquelle nous vous faisons atteindre l’état d’hypnose, qui vous permettra d’accéder à vos Ressources intérieures.

Chaque nouvelle séance est adaptée, en fonction de votre avancée sur votre parcours personnel. Le nombre de séances dépend de ce que vous venez travailler.

Un travail d’entraînement individuel se déroule par vos soins entre chaque séance. Cela vous aide à progresser plus rapidement dans votre démarche vers votre bien-être.

Quelles mutuelles remboursent les séances d’hypnose ?

Les mutuelles sont de plus en plus nombreuses à prendre en charge tout ou partie  des séances d’hypnothérapie. Elles proposent dorénavant des contrats qui facilitent l’accès aux thérapies alternatives.

N’hésitez pas à communiquer avec votre mutuelle actuelle afin qu’elle vous confirme si l’hypnothérapie fait partie des garanties que vous avez souscrites dans votre contrat.

« Comme je peux l’entendre presque à chacune de mes consultations avec mes clients, la plupart des gens pensent à défaut que leur mutuelle ne remboursera jamais leur séance d’hypnothérapie. Cette croyance les amène le plus souvent à se rendre compte à la fin de leur accompagnement, que ce n’était pas le cas et qu’ils auraient pu bénéficier d’un remboursement partiel ou total de leur accompagnement en hypnose. »

N’hésitez pas à utiliser un comparateur de mutuelles sur internet, pour savoir ce qui est compris dans leurs contrats et vérifiez si votre contrat actuel n’a pas évolué depuis sa souscription, pour la prise en charge des thérapies alternatives.

Pour quels problèmes l’hypnose peut vous aider ?

  • Etats dépressifs, dépression, déprime
  • Troubles anxieux, angoisse, stress
  • TOC, manies
  • Phobies, phobies scolaires, sociales, etc…
  • Confiance en Soi
  • Préparation aux examens, à des épreuves
  • Travail sur le deuil
  • Travail sur les violences et les séquelles de traumatisme
  • Travail sur les dépendances (Tabac, alcool, drogues, jeux, sexe…)
  • Domaine médical : préparation à une intervention chirurgicale, travail sur les acouphènes, la perception de la douleur, syndrome de l’intestin irritable (colopathie fonctionnelle), psoriasis, asthme ou eczéma. Diminuer la quantité de sédatifs et de médicaments antidouleur lors d’une opération (chirurgie, biopsie) ou faciliter des gestes ou des examens médicaux (action analgésique de l’hypnose).
  • Domaine spécifiquement dentaire : travail sur le bruxisme statique ou dynamique (serrer les dents, grincer les dents), travail sur les acouphènes, sur la succion du pouce, travail sur la douleur aigüe, travail sur les nausées.
  • Gérer le stress, l’anxiété, notamment le syndrome post-traumatique chez l’adulte
  • Troubles psychosomatiques

Qui peut être placé en état d’hypnose ?

La grande majorité d’entre nous peut être placé en état d’hypnose, puisque c’est un état naturel dans lequel nous nous trouvons tous, plusieurs fois par jour.

L’hypnose permet de favoriser l’émergence d’un état modifié de conscience (transe) pour aider à résoudre vos conflits intérieurs et psychosomatiques.

La transe hypnotique (état dans lequel le sujet se trouve sous hypnose) permet l’accès à l’univers du non-concret, de la métaphore, l’imagination (sollicitation de l’hémisphère droit de notre cerveau) en vue de créer les conditions du changement,
de la transformation.

L’hémisphère droit du cerveau est celui qui permet d’accéder à votre intuition.

Vous avez la possibilité de revenir à l’état de veille à tout moment. Le praticien ne peut en aucun cas, vous proposer des suggestions contre votre volonté !

Dans quel cas l’hypnose n’est pas recommandée ?

Il n’est pas recommandé de faire de l’Hypnose lorsque l’on souffre de troubles dissociatifs tels que la paranoïa, la bipolarité, la schizophrénie, les états-limites ou toutes autres formes de psychose.

Important à Savoir !

Le Praticien en Hypnothérapie ne se substitue en aucun cas aux professionnels de santé.

Il ne prodigue aucun diagnostic, ni prescription médicale.

Il n’interfère pas, avec des traitements en cours.

Vous ne devez en aucun cas arrêter ou modifier vous-même un traitement sans l’avis de votre médecin traitant.